06 38 66 97 74 untapisdepoesie@live.fr
Huile sur toile 150 x 150

Vincent Guiro Huile sur toile 150 x 150

« Voir la beauté du monde et la redonner à ceux qui nous entourent »

Vincent et Anne. Janvier 2007

Vincent Guiro, artiste peintre, graveur, sculpteur, nous a quitté en décembre. En hommage à ce qu’il a pu représenter dans la durée, pour l’artiste que je suis, de soutien spirituel, j’ose encore, avec vous, partager ce vœu qui m’accompagne  : « Voir la beauté du monde et la redonner à ceux qui nous entourent ». Comme toujours avec les jambes qui tremblent, avec la chair de poule, avec le cœur qui bat. L’art ne sauve pas. On ne le sait que trop. Mais il permet de voir sans se voiler les yeux, d’être ce témoin démuni, habité par ce qui le traverse, émerveillé par ce qui le touche.

Salam aleykoum, Shalom, paix, avec vous, salutations. Que le Tapis de Poésie – petit écrin que j’ai construit pour déployer et approfondir le lien amoureux de la poésie avec les autres art – nous donne les moyens de demeurer ouverts. Et avec notre public, que je considère comme un partenaire, attentif, précieux comme une terre l’est pour celui qui jardine, je nous espère sérieux subtiles, imprévisibles, délicieux et prêts à partager cette année qui démarre.

Atelier d’écriture

Un samedi matin sur deux de 10h30 à 13h

La poète que je suis propose de partager, comme un peintre dans son « atelier », mon univers, mes matériaux : imaginaire, réflexion, images, mots et sons, et mon émerveillement : qu’une langue qui nous est commune et que nous partageons le plus souvent sans y prêter attention puisse porter l’emprunte de ce que nous sommes ne cesse de m’émouvoir. C’est à créer un cadre où ce « ce que nous sommes » trouve à s’exprimer librement que je travaille. Pour y goûter ce qu’il s’y dit. Dans un esprit de compagnonage, de respect profond et de partage.

Participation : 15 euros la séance + 10 euros d’adhésion annuelle.

Renseignements, inscription : Nathalie Picard : 0638669774

Atelier corporel / Poétique du mouvement.

Les vendredi soir de 18h à 19h15

Dans la nouvelle et magnifique salle paroissiale, derrière l’église de la Sainte famille, 8, rue Paul de Kock 93310 Le Pré st Gervais

Ce que j’élabore petit à petit avec ceux qui sont là est une pensée du corps, de la position, du geste. Percevoir/comprendre/expérimenter. Mettre une loupe sur des gestes simples pour les ré-habiter, différemment. Interroger l’anatomie. Convoquer les réflexes archaïques. Mêler le savoir et l’imagination. Entrer en relation. Avec l’espace, avec soi-même, avec un partenaire. On utilise parfois une petite balle ou un sac de grain, un bâton. Un ouvrage d’anatomie. Je cherche à trouver un fil, un continuum. À vous y donner gout. Que chacun apprenne à dérouler la pelote de son inspiration. Dans un plaisir qui ne démord pas.

 

10 à 15 euros selon vos moyens + adhésion au Tapis de Poésie

Animé par Nathalie Picard, kinésithérapeute, éducatrice sportive.

dessin : DESMAZ

A vos agenda pour le mois de mars !

 La salle paroissiale accueillera le dimanche 3 mars de 15h à 18h30 Nathalie Picard qui animera la deuxième rencontre de Écouter avant de dire autour du thème : élément, pierre.

L’exposition de Pauline Barthel

« Corps, vie apétit »

Le weekend des 23/24 mars. Vernissage vendredi 22

« La gourmandise et la curiosité pour le monde qui nous entoure et sa beauté bizarre m’ont conduite vers la pratique artistique. J’appréhende cette dernière comme une exploration crue de la vie et ses mouvements, pour et par des sens goulus. A travers différentes techniques graphiques, et avec espièglerie, je vous invite à nous en repaître ensemble. »

Animations, lectures, performances, session d’improvisation, atelier d’écriture…

Appel à participation

Le tapis de poésie fêtera ses dix ans l’an prochain

j’ai projet pour marquer le coup de faire un bouquin !

retracer ce bout d’histoire, où elle va, d’où elle vient, ce qu’on partage…

et j’ai besoin de vous : vos idées, vos envies, vos témoignages seront les bienvenus pour faire un livre-choral

« Ma pensée bourdonne. Des idées ici ou là tombent comme des noix. Une porte s’est ouverte sous la pression d’une question venue à l’esprit sous la forme d’un mouvement répété. Une porte qu’on ne pourra plus refermer avec toutes les réponses du monde une fois l’expérience faite.  Ouverte par la curiosité. D’un regard. Différent. 

Qu’est-ce qu’une droite ? Qu’est-ce qu’une oblique ? Un point de mire à partir duquel se déplie le paysage ? On pénètre dedans. On restitue à l’espace une grandeur vide que l’on peut traverser. Mesurer. De l’intérieur. La marche à reculons est créatrice d’espaces, qui en soi préforment une danse. Fabrique de pages blanches pour poser nos questions et laisser voir venir. Grande leçon de chorégraphie. D’ivresse. D’élan. Je parcours ce parquet que je fonde. Il s’ouvre plus grand que moi. De plus en plus grand. Jusqu’au bois. Que dire de cette expérience si ce n’est qu’elle s’inscrit. Qu’on la pense. 

Traversée du champ de dos jusqu’au mirador puis du mirador jusqu’à l’angle. Un par un. Entré, par là dans ce qui est peut-être le rôle premier, sacré, propitiatoire de la danse, son domaine, à proprement parler : fertiliser les récoltes, ouvrir ou refermer l’espace collectif. Nous accomplissons ainsi un rituel dont nous ignorons la portée. Mais dont ne nous échappe pas la puissance de signe. Le pouvoir d’incantation. Nous pénétrons un autre monde. Abstrait. »

draciP eliahtaN. einèvolS ed stenraC

Au plaisir de vous accueillir toujours nombreux,

pour que vive la poésie !

 

un Tapis de Poésie au fond du jardin 7, grande avenue 93310 Le pré Saint-Gervais 0638669774